La Fontanelle offre un refuge à l’adolescente en difficulté pour reprendre pied et réfléchir au sens à donner à son existence, tout en faisant l’apprentissage de la vie en société. La jeune fille est prise en charge 24 heures sur 24. Les parents sont des partenaires privilégiés du placement et gardent le contact avec leur fille tout au long de cette période riche en prises de conscience et de décisions.

Vision

La Fontanelle croit à un nouveau départ pour ces adolescentes désabusées et pour leurs familles, accablées par les échecs et les conflits. Elle a foi en leur capacité à mobiliser de nouvelles ressources pour se remettre en marche lorsqu’une autre chance leur est donnée.

Objectif

Stabiliser la situation, améliorer l’aptitude de la jeune fille à vivre en société et l’aider à y trouver sa place.

Programme

Le programme commence par une période dite de "protection", au cours de laquelle l’adolescente est accompagnée lors des activités et bénéficie d’un temps de recul. Lorsque les objectifs fixés pour cette période sont atteints, les activités favorisent plus d’autonomie et stimulent la responsabilisation. Elles visent à faire entrer l’adolescente dans un processus de réinsertion. Une réflexion sur l’orientation professionnelle va débuter, soutenue par des stages en entreprises. Ils vont permettre l’élaboration d’un projet  personnel, associées à une prise de contact progressive avec le monde extérieur. Les compétences acquises sont validées au fil de l’exercice de vie communautaire.

Validation des acquis

La Fontanelle stimule l'acquisition de compétences sociales réparties dans quatre domaines: la capacité à respecter les consignes, à se respecter soi-même, à être en relation avec les autres, et à s’engager dans les activités. Ces quatre domaines forment le fil conducteur du programme. Cinq grands principes sont également posés pour guider les filles dans leur rapport aux autres; le droit à l'intégrité, à la propriété, à la santé, à la sécurité et la protection. Leur non-respect a une conséquence sur le processus de validation.

Durée du placement

Le premier module dure six mois, période après laquelle plusieurs possibilités sont envisagées:

  1. le placement se poursuit, d'entente avec les partenaires, par un ou des modules supplémentaires d'une durée à déterminer:

    pour compléter les acquisitions et les objectifs non atteints lors du premier module.

    pour préparer le projet personnel, notamment par une orientation et des stages professionnels.

    pour apporter un soutien au retour dans le canton de domicile. Ponctuel, cet accompagnement peut aller de l'intervention en famille à une assistance éducative pour un logement indépendant.

  2. le placement s'achève parce que le comportement et l'engagement de l'adolescente ne permettent pas d'envisager la poursuite du placement, bien que les objectifs n'aient pas été atteints. Une évaluation des acquisitions au cours du séjour est réalisée et un bilan final établi. La jeune fille quitte l’institution.
  3. le placement se termine car les objectifs sont considérés comme atteints, chaque domaine de compétences sociales ayant été validé, et de nouveaux objectifs éducatifs n'étant pas requis par les partenaires au placement. La jeune fille quitte l'institution.