Avoir la sensation d’être dépassé, ne plus savoir comment aborder son enfant qui semble muré dans un silence assourdissant, se sentir impuissant face à ses colères, son opposition sont autant d’émotions qui assaillent de nombreux parents d’adolescent·e·s et peuvent les amener au burn-out parental.

Sensible à cette détresse, La Fontanelle propose depuis quelques années déjà un appui aux pères et aux mères des jeunes qu’elle accompagne. A l’adolescence, la vie change dans les familles. Celles dont les relations étaient déjà vacillantes souffrent particulièrement de ce changement et ses membres peuvent être entrainé·e·s dans un système d’interactions dommageables pour les relations familiales. Prendre en compte son organisation, sa dynamique, sa manière d’être en équilibre et de se réinventer nous permet d’aider le jeune à progresser, ainsi que ses proches.

Ce soutien parental est apporté par nos référentes locales et référents locaux, présent·e·s dans chaque canton romand. Ce sont plus de dix collaboratrices et collaborateurs spécialisé·e·s en éducation qui se mettent à disposition des parents. Avec leur accord, elles et ils cherchent à les amener à une prise de conscience et soutiennent leurs réflexions. Dans le cadre de prestations prises en charge par les services sociaux, nous suivons les parents des jeunes accueillis dans un de nos foyers et ceux dont l’adolescent·e participe à un Programme Oxygène ou une Aventure/plus. Nous sommes également sollicités pour accompagner des parents dont l’enfant n’est pas placé à La Fontanelle.

Depuis 2019, ce support est aussi mis à disposition des familles qui nous en font directement la demande. Grâce à la donation d’une fondation que nous tenons à remercier ici chaleureusement, nous avons pu le proposer à un tarif préférentiel à des parents aux revenus modestes. En 2020, cinquante-quatre entretiens ont pu être menés avec douze parents, et vingt-huit avec cinq parents et leur adolescent. Ils se sont principalement déroulés sur Fribourg, Neuchâtel, Vaud et Genève.

Également financées par ce fonds, trois rencontres Mond’Ado ont été organisées à Fribourg. Très suivies par des parents en attente d’inspiration et de conseils pour mieux appréhender l’adolescence, elles ont été appréciées pour les outils proposés et les expériences échangées.

 

 

« Mon fils avait décidé d’arrêter son apprentissage et commençait à fumer du cannabis. J’ai fait appel à La Fontanelle. Nos entretiens m’ont aidée à me positionner. Cela a été dur mais j’ai réussi à lui fixer des limites et surtout, à les faire respecter. »

 

Contenu extrait du rapport d’activité 2020

Rapports d’activités