Construire son identité de garçon est loin d’être simple à une époque où le modèle traditionnel est questionné par la société. Face à la demande de changements, beaucoup d’hommes sont projetés au rang d’apprenants. Nous avons choisi d’ouvrir le dialogue sur le sujet avec les adolescents accueillis à La Fontanelle, avec humilité et dans le respect des points de vue. Des débats internes et plusieurs ateliers animés par des spécialistes externes ont été organisés durant une période de quatre mois. Nous vous livrons ici quelques témoignages des jeunes et une synthèse des réflexions menées par notre oratrice et nos orateurs. 
Karine, comment vous représentez-vous le masculin à l'heure des revendications féministes?

Je me le représente difficilement pour être honnête. Les revendications féministes actuelles plaident pour différentes manières de repenser l'identité, le rôle et la place de la femme dans nos sociétés. (écoféminisme, féminisme radical, transféminisme, féminisme décolonial, etc). La posture qui me semble la plus prometteuse est celle du transféminisme car elle appelle à la non binarité. Je partage cette position de s’affranchir du masculin pour penser le féminin et vice-versa. Il s’agit de se définir sans s’inscrire en opposition à l’autre genre, de vivre sa vie d’individu ou de groupe sans produire un quelconque rapport social à l’autre sexe afin de sortir d'un binarisme qui ne fait qu'entretenir les mécanismes sociaux produisant des stéréotypes et des rôles de genre. Ceux-ci génèrent de la souffrance aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Quel modèle masculin peut encore inspirer les jeunes garçons ?

Le masculin est l'affaire de toutes et tous, et j'espère que les jeunes garçons peuvent se sentir libre aujourd'hui, à l'heure des réseaux sociaux, d'avoir des modèles qui leur parlent, les inspirent pour réaliser leurs rêves, leur ouvrent des horizons porteurs, et non les enferment dans des rôles de genre, qui n'existent parfois que dans les jeux vidéo ou dans les imaginaires collectifs.

Votre expertise est venue enrichir la réflexion menée avec les jeunes : si vous deviez partager un ingrédient, quel serait-il ?

L'ingrédient clé – me semble t-il – est de ne pas réduire les personnes qui nous entourent à leur sexe: qu'est-ce que cela nous apporte finalement ? Il s’agit de s’interroger sur la contribution des jugements normatifs concernant les hommes et les femmes au quotidien. Si on se pose honnêtement cette question, on voit qu'elle nous apporte peu de réponses pour comprendre le monde qui nous entoure et peu d'outils pour être épanoui dans nos interactions sociales.

Témoignages recueillis par Joanna Vanay
* prénoms fictifs

Ayden, 19 ans

J’ai eu des modèles d’hommes, par exemple Tom Cruise, dans Mission Impossible, c’est un homme qui gère tout à la dernière minute, et qui y arrive. Maintenant, je suis plutôt à prendre le meilleur, ou le positif, de chaque homme.

Ça m’arrive de me sentir obligé d’agir d’une certaine façon parce que je suis un homme. Ça me pèse, mais je gère.

Maximilien, 17 ans

Je n’ai pas de pression par rapport au fait que je suis un homme, je fais comme bon me semble.

Je vois bien qu’il y a des stéréotypes, mais l’important, c’est que ça me plaise. Je n’aime pas suivre la « logique ».

Mais selon les contextes, je ne me sens pas libre d’être l’homme que j’aimerais être : professionnellement, non, il faut être raisonnable, c’est la règle de politesse. Le reste du temps, il faut rester dans certaines limites… raisonnables.

Conférence du jeudi 6 octobre 2022, 20h00

L'ECHO de la fontanelle

Écho n° 64/Réflexion sur la masculinité picture_as_pdf

Écho n° 63/Face à une situation d’abus sexuel picture_as_pdf

Écho n° 62/20 ans du Foyer filles, partage d’expériences picture_as_pdf

Écho n° 61/Justice traditionnelle et/ou restaurative picture_as_pdf

Écho n° 60/L’accueil aux foyers en période Covid picture_as_pdf

Écho n° 59/Adopter une approche holistique de la santé picture_as_pdf

Écho n° 58/Alimentation et maladies mentales picture_as_pdf

Écho n° 57/S’adapter à la génération « moi je » picture_as_pdf

Écho n° 56/La famille 3.0, point de situation picture_as_pdf

Écho n° 55/Soutien aux familles en difficulté picture_as_pdf

Écho n° 54/Cycle de conférences pour le 30e anniversaire de La Fontanelle picture_as_pdf

Écho n° 53/Partage de connaissances à l’occasion du 30e anniversaire picture_as_pdf

Écho n° 52/Troubles du comportement et médication picture_as_pdf

Écho n° 51/S’adapter à la nouvelle génération picture_as_pdf

Écho n° 50/Mieux comprendre la nouvelle génération picture_as_pdf

Écho n° 49/Quels rôles jouent les fêtes traditionnelles picture_as_pdf

Écho n° 48/Les tracas du tabac picture_as_pdf

Écho n° 47/Les étapes de l’insertion picture_as_pdf

Écho n° 46/Éducation et psychiatrie picture_as_pdf

Écho n° 45/Rôle des aventures éducatives picture_as_pdf

Écho n° 44/Coup de projecteur sur la jeunesse d’hier et de demain picture_as_pdf

Écho n° 43/La vie aux foyers, témoignages picture_as_pdf